Nouvelles

Parkinson

Devenez membre du conseil d’administration

5 décembre 2018

Être membre d’un conseil d’administration est une bonne façon de faire partager votre expérience et d’accroître vos compétences.

 

Administrateurs bénévoles recherchés

Notre organisme sollicite actuellement des bénévoles pour compléter son Conseil d’administration. Le Conseil d’administration est formé de 14 personnes dont un certain nombre seront nommés pour un terme de deux (2) années au printemps 2019.

 

Profil de l’administrateur

Le Conseil d’administration constitue une diversité de compétences, de leadership et de vision critique dans la gouvernance de notre organisme. Le profil recherché aura

  • Un sens de l’implication bénévole;
  • Du Leadership;
  • Une capacité de s’exprimer et de prendre position devant les décisions à prendre;
  • À cœur la cause de Parkinson Québec pour en devenir un ambassadeur;
  • Bilingue (français et anglais) tant à l’oral qu’à l’écrit.

 

Rôle de l’administrateur

L’administrateur de Parkinson Québec aura comme rôle

  • Participer à 4 à 6 rencontres annuelles et participation à des conférences téléphoniques;
  • Participation à un (ou des) comité(s) du Conseil;
  • Contribution financière à la cause;

 

Compétences

Notre CA en est un de compétences créant ainsi sa force et son dynamisme. Afin de combler nos postes disponibles, nous sommes présentement à la recherche de personnes ayant des expertises particulières dans les domaines suivants :

  • Collecte de fonds et développement des revenus
  • Membre de la communauté anglophone avec un réseau de donateurs potentiels;
  • Philanthropie
  • Technologies de l’information
  • Défense des droits et politiques publiques
  • Relations/interventions sociales et communautaires

 

Les administrateurs sont couverts par une assurance-responsabilités.

 

Information :

Toute personne intéressée est invitée à communiquer avec monsieur Paul Dupré, Président de Parkinson Québec par courriel pfdupre@parkinsonquebec.ca avant le 31 décembre 2018.

Plus de détails +

Fermeture durant les fêtes

3 décembre 2018

Parkinson Québec vous informe que ses bureaux seront fermés du 24 décembre 2018 au 4 janvier 2019. L’équipe sera de retour le lundi 7 janvier 2019.

Durant cette période, les messages seront pris et un service de rappel sera assuré.

Pour toute urgence, nous vous invitons à prendre contact auprès de ses ressources :

  • Écoute entraide

La ligne s’adresse aux personnes vivant toutes sortes de problématiques, entre autres :

  • Appels reliés à la santé mentale
  • Dépression
  • Anxiété
  • Solitude et isolement
  • Séparation
  • Problèmes familiaux, etc.

Montréal : 514 278-2130 / Sans frais : 1844 294 2130

La ligne d’écoute est accessible 7 jours par semaine, de 8 h à minuit.

  • Info-Santé : 811

 

  • Centre de prévention du suicide de Québec

    Sans frais : 1-866-277-3553

    24 heures par jour
    7 jours par semaine

 

Nous vous offrons nos meilleurs vœux!

Plus de détails +

Un bref coup d’œil sur les avancées de la recherche sur la maladie de Parkinson en 2018

26 novembre 2018

Cette année 2018 s’est avérée particulièrement riche pour les scientifiques travaillant sur la maladie de Parkinson. Que ce soit dans le domaine de la recherche fondamentale (pour acquérir de nouvelles connaissances sur les causes et les mécanismes de la maladie), ou en recherche clinique (directement avec des patients), cette année a apporté beaucoup de pistes d’espoir pour toute la communauté Parkinson.

Voyons en bref les 3 grands domaines de découvertes :

Nouvelles avenues thérapeutiques pour gérer les symptômes de la maladie

 

Amélioration des médicaments traditionnels

 

Depuis les années 1960, la lévodopa est le traitement de référence de la maladie de Parkinson. Malheureusement, son efficacité incroyable s’accompagne de fluctuations motrices et de dyskinésies induites après plusieurs années d’utilisation. Ces effets secondaires sont étroitement liés à la courte durée de vie de cette molécule dans notre organisme et à son mode d’absorption intestinale erratique.

De nombreuses recherches visent donc à allonger la durée d’efficacité du produit et/ou à privilégier des modes d’administration non oraux. Ainsi, de nombreux nouveaux médicaments utilisent la traditionnelle combinaison lévodopa / carbidopa mais sous d’autres formulations qui leur permettent d’obtenir des durées d’action plus longues et donc, moins d’effets de fluctuations. D’autres options sont également évaluées, notamment les prodrogues qui sont assimilées de manière plus régulière dans le système digestif ou des nouvelles capsules contenant la lévodopa dans une structure pliée comme un accordéon qui libère le produit de manière beaucoup plus contrôlée.

Du côté des nouveaux dispositifs d’administration, des essais sont présentement réalisés pour évaluer l’efficacité et la sécurité de l’infusion d’un nouveau gel intrajejunal de lévodopa / carbidopa pour traiter les fluctuations motrices. D’autres recherches à des stades avancées de développement portent sur l’administration de lévodopa par voie sous-cutanée ou intra-pulmonaire. Certains de ces médicaments sont dans les dernières stades de test et devraient être disponibles sur le…

Plus de détails +

Revenir en arrière, texte rédigé par Linda Bérard

21 novembre 2018

Ce texte à été rédigé par Linda Bérard, jeune diagnostiquée vivant avec la maladie de Parkinson. Pour se donner de l’élan dans la vie, elle a créé l’organisme Entraidons-Nous avec d’autres « funambules ». Découvrez son histoire! 

 

Revenir en arrière

44 ans, ça c’est vieux ! Du moins, c’est ce que pense un bébé, un enfant, et même un adolescent. Et pourtant, chaque enfant est pressé de vieillir. Ils ont hâte d’avoir 5 ans pour aller à l’école (puis ils ont hâte au 23 juin). Puis arrive l’adolescence, là où la hâte se transforme en impatience.  Enwoye 18 ans, ça presse !

Ensuite (pour la plupart) arrive l’ère adulte, majeurs et vaccinés. Ils mordent dans la vie; carrière(s), amour(s), voyage(s), famille (dans l’ordre, le désordre ou la confusion). Les années cavalent au rythme effréné.

Début 2013,

J’ai 44 ans. Heureuse, en couple avec Yves depuis 29 ans, à mariée à 24 ans. On a deux grandes filles adultes Jannik et Olivia (jeunes et presque rendues au stade « adulte ») et un cercle d’amis bien établis. Je travaille pour un employeur que j’adore et où je me sens fortement appréciée et respectée.

Visite annuelle avec mon médecin de famille. Pression, analyses sanguines, tout est beau. Je luis fais mention que parfois ma jambe droite se mettait à trembler. J’arrivais toujours à trouver un coupable : un petit verre de trop la vieille, excès de caféine, le stress (ah le fameux stress), etc.  De plus, Yves ajoute qu’il a de plus en plus de difficulté à m’entendre, particulièrement au téléphone. D’ailleurs, il me le disait souvent, ce qui m’achalait car j’avais l’impression d’être obligé de crier.  Je me disais qu’il commençait à avoir des troubles d’ouïe.  Faisant suite à sa recommandation, j’ai envoyé ma demande de consultation à l’institut neurologique de Montréal.

Au mois de juin, je suis…

Plus de détails +

Campagne gâteaux aux fruits 2018

7 novembre 2018

La campagne de vente des gâteaux aux fruits est lancée!

Un geste qui porte fruit!

Les profits de la vente serviront à soutenir les services destinés aux personnes vivant avec la maladie de Parkinson et leurs proches aidants en région.

Coût du gâteau: 20$

Pour obtenir plus d’information ou effectuer une commande, visitez les pages de nos régions en cliquant ici! 

Plus de détails +

Visitez notre >> Centre info Parkinson

Simple Share Buttons