Nouvelles

Actualités

COVID 19 – SUSPENSION ET ANNULATION DES ACTIVITÉS

1 avril 2020

À tous les membres de Parkinson Bas-Saint-Laurent,

Nous suivons avec attention l’évolution de la situation actuelle au Québec et les mesures prises par nos instances gouvernementales.

Actuellement, nos bureaux physiques sont présentement fermés et les activités de groupe sont annulées jusqu’à nouvel ordre (groupes d’exercice physique, groupes de soutien,  conférences).

Entre temps, nous vous encourageons à faire preuve de prudence, à prendre soin de vous.

Pour répondre à vos questions et vous apporter des conseils et des informations spécifiques sur l’impact que pourrait avoir ce virus sur votre santé en tant que personne vivant avec la maladie de Parkinson, vous pouvez consulter la page «FAQ Covid-19 & Parkinson » sur le site de Parkinson Québec.

La communication avec les membres de notre équipe est toujours possible par téléphone ou par courriel.

L’équipe de Parkinson Bas-Saint-Laurent

*Accès au Guide autosoins mis en ligne par le Ministère de la santé et des services sociaux du Québec

Plus de détails +

Une nouvelle piste prometteuse pour contrer la maladie de Parkinson

31 mars 2020

Aujourd’hui, de nombreux projets de recherche visent à évaluer l’efficacité de médicaments déjà disponibles pour d’autres maladies, pour traiter la maladie de Parkinson.

Depuis une dizaine d’années, un produit couramment utilisé pour traiter les calculs biliaires semble, au moins dans les modèles animaux, très prometteur pour traiter le Parkinson. À tel point que ce produit est maintenant testé chez des humains, avec des effets à priori, intéressants!

Voyons comment il fonctionne et quelles sont les preuves de son efficacité jusqu’à présent.

L’acide ursodeoxycholique (UDCA) est une molécule naturellement présente dans la bile. Il est présentement utilisé pour traiter les calculs biliaires. Cependant, les chercheurs ont montré que l’UCDA a des propriétés qui dépassent de loin sa fonction première.
Cette molécule est également capable de bloquer la mort programmée des cellules et notamment des neurones dopaminergiques. Dans la maladie de Parkinson, la mort de ces neurones s’explique en partie par un dysfonctionnement de la mitochondrie (le poumon des cellules). Une fois que cette partie essentielle de la cellule est endommagée, la cellule déclenche un processus d’autodestruction.

Plus récemment, des études sur des cellules de personnes qui vivent avec la maladie de Parkinson ont montré que l’UDCA permettait de « sauver » la mitochondrie et donc, évitait leur mort.

Cette nouvelle a conduit à l’étude, aux États-Unis (Minnesota), de cette molécule, directement chez des personnes qui vivent avec la maladie. Le mois dernier, les résultats de cette étude ont été publiés. Les chercheurs ont montré que cette molécule est sécuritaire et bien tolérée par les patients. D’autre part, ils suggèrent, grâce à des évaluations cliniques et des techniques d’imagerie du cerveau, que l’UDCA a sa place dans l’arsenal des médicaments qui peuvent prévenir la progression de la maladie.

Une étude de phase II, conduite sur un petit nombre de patients, est présentement en cours. Toute la communauté Parkinson est impatiente…

Plus de détails +

COVID-19 et Parkinson

13 mars 2020

Nous sommes soucieux de la sécurité, la santé et le bien-être de notre communauté Parkinson à travers le Québec.

Voici certaines mesures que nous recommandons à toute personne vivant avec la maladie de Parkinson :

  • Vérifiez vos médicaments. Listez votre inventaire et passez une nouvelle commande auprès de votre pharmacien lorsque votre réserve est basse.
  • Si vous en avez l’occasion, parlez avec votre médecin du vaccin contre la pneumonie. Les personnes âgées (60 ans et plus) sont les plus à risque de présenter les symptômes de la COVID-19 qui peuvent entraîner des complications respiratoires sévères.
  • Utilisez nos ressources en ligne en tout temps sur parkinsonquebec.ca et notre chaine YouTube

Si vous avez besoin de sensibiliser un professionnel de la santé à vos besoins en relation avec la maladie de Parkinson.
➡️ cliquez ici

Pour ne pas vous isoler ou ne pas stopper vos activités physiques, profitez de nos vidéos en ligne selon votre rythme et vos besoins.
➡️ cliquez ici

  • L’anxiété est un symptôme courant chez les personnes atteintes de la maladie de Parkinson.Cependant, si vous ressentez le besoin d’en parler, nous sommes disponibles au 1 800 720.1307 du lundi au vendredi de 08h30 à 16h30.
  • Gardez votre carte médicaments à portée de main.Conservez votre carte de dosage de médication avec vous en tout temps!

 

Pour vous protéger de la COVID-19, le gouvernement vous recommande les précautions suivantes :

  • Lavez-vous les mains régulièrement avec du savon et de l’eau pendant au moins 20 secondes; utilisez un désinfectant à base d’alcool si le savon et l’eau ne sont pas disponibles si vous devez effectuer un déplacement.
  • Toussez ou éternuez dans un mouchoir en papier ou dans le creux de votre manche; jetez tous les mouchoirs en papier usagés dans une poubelle doublée d’un sac à déchets et lavez-vous les…

Plus de détails +

Informations importantes COVID-19

IMPORTANT : Suite aux restrictions liées au COVID-19, tous les événements de Parkinson Québec, toutes les activités des groupes auto organisés et de nos bureaux régionaux ont été suspendues de façon préventive jusqu’au 31 mars.  

Nous vous tiendrons au courant de l’évolution de la situation sur notre site Internet et sur notre page Facebook. 

Voici la liste détaillée de tous les événements suspendus : 

  • Événements de Parkinson Québec :
    17 mars – Symposium interuniversitaire
    25 et 26 avril – Défi Scotia
       
  • Activités du bureau régional Haute Yamaska   Tout événement/rencontre (groupe d’entraide, groupe d’exercices, atelier) tenu en personne pour le mois de mars est annulé.Si des événements ou des rencontres sont tenus à distance, un membre de votre bureau régional prendra contact avec vous. 
  • Activités du bureau régional Rive-Sud
    Tout événement/rencontre (groupe d’entraide, groupe d’exercices, atelier) tenu en personne pour le mois de mars est annulé.Si des événements ou des rencontres sont tenus à distance, un membre de votre bureau régional prendra contact avec vous.
       
  • Activités du bureau régional Basses-Laurentides 
    Tout événement/rencontre (groupe d’entraide, groupe d’exercices, atelier) tenu en personne pour le mois de mars est annulé.Si des événements ou des rencontres sont tenus à distance, un membre de votre bureau régional prendra contact avec vous.
       
  • Activités du bureau régional Cœur des Laurentides : 
    -Yoga des mardis et jeudis à St-Sauveur et des mercredis et vendredis à St-Jérôme
    -Qi Gong des lundis…

Plus de détails +

Offre d’emploi : assistant(e) au développement des revenus

10 mars 2020

Description du poste :

Sous la responsabilité du Directeur du développement des revenus et en cohérence avec le plan stratégique, la personne apporte son soutien à toutes les étapes de la planification, réalisation et évaluation des activités et événements de financement de l’organisation, tant du point de vue de la logistique, des partenariats philanthropiques, du recrutement et du suivi de participants et donateurs que des ressources bénévoles.

Le candidat idéal est une personne désireuse de se joindre à un environnement en évolution rapide, et qui comprend le rôle essentiel que jouent les relations avec les donateurs et la collecte de fonds au sein de l’organisation. Il fait preuve d’initiative, de polyvalence, de créativité et d’excellence dans toutes ses tâches.

L’assistant(e) au développement assure l’appui administratif et la gestion de données pour tous les aspects des activités de collecte de fonds du département.

Résumé des principales tâches et responsabilités

Administratif

Assumer les tâches administratives et cléricales du département de développement des revenus, recevoir les appels et répondre aux demandes d’information d’ordre général :
• Gérer le courrier et préparer des éléments de réponse ;
• Rédiger certains rapports et la correspondance courante destinés aux donateurs, à partir de l’information qu’il aura obtenue ;
• Effectuer la révision des documents émis par le personnel du département afin de s’assurer de la qualité de la présentation, de l’absence d’erreurs grammaticales, d’orthographe ou autre ;
• Assurer, au besoin, la mise à jour de documents et de renseignements produits par ce département ;
• Assurer le classement et la gestion des documents ;
• Saisir des données et mettre à jour les informations des donateurs majeurs dans la base de données ;
• Voir à la logistique et à la préparation…

Plus de détails +

Visitez notre >> Centre info Parkinson