Nouvelles

Actualités

Fermeture durant les fêtes

26 novembre 2020

Nous voulons vous informer que nos bureaux seront fermés du 21 décembre au 31 décembre pour la période des fêtes.

Toute l’équipe de Parkinson Québec sera de retour dès le 4 janvier 2020.

 

Les numéros importants à connaitre

Nous vous invitons à prendre contact avec les ressources spécialisées suivantes si vous souhaitez parler directement à quelqu’un :

  • Écoute entraide

La ligne s’adresse aux personnes vivant toutes sortes de problématiques, entre autres :

  • Appels reliés à la santé mentale
  • Dépression
  • Anxiété
  • Solitude et isolement
  • Séparation
  • Problèmes familiaux, etc.

Montréal: 514 278-2130 / Sans frais : 1 844 294-2130

La ligne d’écoute est accessible 7 jours par semaine, de 8 h à minuit.

  • Info-Santé: 811
  • Centre de prévention du suicide de Québec
    Sans frais : 1-866-277-3553
    24 heures par jour
    7 jours par semaine

Plus de détails +

Bâtir son équipe de soins

24 novembre 2020

Vos besoins en termes de soins et de soutien vont évoluer au fil de la maladie.  Vous aurez besoin d’une équipe de soins pour vous accompagner et vous soutenir physiquement et émotionnellement.

La maladie de Parkinson est une maladie complexe. Elle requiert une approche multidisciplinaire. En plus de votre neurologue, votre équipe de soins doit inclure des professionnels de la santé variés qui sauront vous suggérer différentes thérapies pour traiter toutes les facettes de la maladie.

Quelques-uns de ces professionnels sont :

  • Neurologues
  • Orthophonistes
  • Nutritionnistes
  • Physiothérapeutes
  • Ergothérapeutes
  • Chiropraticiens
  • Kinésiologues
  • Psychologues

Quand est-il nécessaire de rassembler cette équipe de soins?

Vous devriez commencer à rechercher les membres de cette équipe de soins relativement tôt. Non seulement, trouver des professionnels spécialisés dans la maladie de Parkinson peut prendre du temps, mais certaines de leurs interventions précoces peuvent avoir des effets bénéfiques à long terme.

 

En consultant précocement, vous avez la chance d’adopter rapidement de bonnes habitudes et de planifier l’évolution de vos besoins en fonction de celle de la maladie.

Votre neurologue, l’infirmière pivot ou le travailleur social sont les personnes qui vont vous diriger vers ces professionnels accessibles dans votre clinique des troubles du mouvement, dans un CLSC ou dans un milieu privé.

Qui est l’élément le plus important de cette équipe de soins?

Vous êtes l’élément le plus important de l’équipe de soins. Vous êtes un spécialiste de la maladie de Parkinson. Vous seul vivez avec la maladie. Vous êtes celui qui est capable de ressentir les symptômes et de décrire comment ils affectent votre vie quotidienne.

Vos proches sont également des éléments importants de cette équipe. Eux aussi sont capables de témoigner des obstacles que vous vivez. Ils jouent un rôle quotidien dans votre santé et votre bien-être. Vous et votre proche aidant allez bâtir le cœur de cette équipe. La réussite de ce partenariat repose sur…

Plus de détails +

Témoignages : la maladie, le combat, l espoir…

23 novembre 2020

Découvrez le magnifique témoignage de Christian qui vit avec la maladie de Parkinson.
Recevoir le diagnostic de la maladie de Parkinson à 39 ans c’est un coup dur mais Christian a su mettre en place une routine et s’entourer d’une équipe de soins performante.

Il nous livre son histoire, son combat et l’espoir qu’il conserve, malgré les difficultés du quotidien.

Plus de détails +

Témoignage d’Hélène Tousignant

3 novembre 2020

Prendre soin de moi tout en prenant soin de l’autre.

Une capacité à rebondir malgré les épreuves

Un ami de longue date me faisait part dernièrement qu’il avait toujours été étonné de ma capacité de rebondir face aux difficultés. Voyons donc !… Il me dit cela alors que je viens de traverser une période assez difficile, merci!

Marc, mon bel amour, perd ses forces, on se promène d’un spécialiste à l’autre : physiothérapeute, nutritionniste, orthophoniste, neurologue, entraîneur, etc. Il est de plus en plus souffrant, a perdu son beau sourire qui m’a tant fait craquer, il fonctionne au ralenti et on doit s’ajuster constamment…

Rebondir oui, mais accepter de recevoir de l’aide

Et moi, de mon côté, j’étais en train de me brûler. Finalement, oui, c’est sans doute vrai que j’ai une aptitude à rebondir, mais j’ai dû accepter de l’aide moi aussi.
En effet, j’étais devenue très anxieuse : toujours préoccupée par son état, difficulté à dormir et à débrancher. J’ai senti le besoin d’en parler à mon médecin. Il m’a fait comprendre que « le voyage » avec Marc et la maladie de Parkinson durerait longtemps et que, pour tenir la route, je devais recharger mes batteries et surtout bien dormir!

J’ai dit « ok » et, un mois plus tard, je suis retombée sur mes pattes. J’ai pris le temps de me faire des « petits plaisirs » chaque jour, lire, me libérer la tête par des casse-têtes, tricoter, ajouter de la musique dans la maison, écrire, peindre, m’occuper de mes plantes et j’ai commencé à noter ces petits plaisirs quotidiens, question de constater mes progrès dans ma quête du « prendre soin de moi ».

Avancer et faire preuve de résilience

Nous avons, Marc et moi, le privilège de rencontrer une intervenante qui nous accorde une bonne écoute et nous fait réaliser la grandeur…

Plus de détails +

Semaine nationale des proches aidants 2020

2 novembre 2020

Les personnes proches aidantes agissent avec affection et amour et sont souvent proches de l’épuisement mais aussi de l’appauvrissement financier. Il existe des solutions!
Découvrez la campagne et les outils de l’organisme Regroupements des ainés naturels du Québec.

L’épuisement et l’appauvrissement

Aimer sans s’épargner. Les personnes proches aidantes assument un travail invisible essentiel auprès de la population la plus vulnérable du Québec. Grâce à leur dévouement, à leur amour, c’est toute la société québécoise qui y gagne.

À travers cette campagne, nous désirons remercier les personnes proches aidantes qui agissent avec amour mais aussi revendiquer l’importance de les soutenir à plusieurs niveaux :

  • physique,
  • psychologique,
  • financier.

Des solutions existent afin que les personnes proches aidantes puissent accomplir leur rôle tout en maintenant leur équilibre.

Comment prendre soin de vous?

Il existe des actions simples pour ne pas vous oublier et prendre conscience de la situation.

Prenez conscience de vos limites.

Comme la maladie de Parkinson évolue, il peut être de plus en plus difficile de prendre soin seul d’une personne atteinte de la maladie de Parkinson. Renseignez-vous sur les soins à domicile, les programmes de jour ou l’aide des membres de votre famille.

 

Accordez-vous du temps pour vous

Tous les proches aidants ont régulièrement besoin d’un « temps de repos ». Faites une pause et rencontrez des amis. Demandez et acceptez du soutien. Faites une liste des tâches que d’autres personnes peuvent exécuter. Elles veulent vous aider – incluez-les dans le programme de soins.

Trouvez quelqu’un en qui vous avez confiance lorsque vous êtes déprimé ou avez besoin de vous confier. Obtenez de l’aide lorsque vous vous sentez stressé. Rappelez-vous que vous n’êtes pas seul!

Webinaire de RANQ (regroupement des aidants naturels du Québec)

Webinaire sur la conciliation travail proche aidance | Mélanie Perroux | 3 novembre 2020 de 17h00 à 18h00

Description : Concilier ses responsabilités professionnelles et celles de proche aidant demande souvent…

Plus de détails +

Visitez notre >> Centre info Parkinson