fbpx Skip to content

Lexique

Agoniste de la dopamine: un médicament qui imite l’action de la dopamine.

Alpha-synuclein: une protéine qui s’accumule dans les neurones de certaines régions du cerveau pour former les corps de Lewy chez les personnes vivant avec la maladie de Parkinson.

Anosmie: une perte complète du sens de l’odorat.

Anticholinergiques: une classe de médicaments souvent utilisée pour la prise en charge de la maladie de Parkinson, généralement comme médicaments d’appoint à d’autres thérapies standard; utilisés pour réduire le tremblement de la maladie de Parkinson ou soulager les problèmes de fluctuations motrices associées au traitement par la lévodopa. 

Apathie: un manque d’enthousiasme et de motivation pour les activités quotidiennes 

Bradykinésie: une lenteur dans les mouvements; un symptôme moteur commun de la maladie de Parkinson.

Cellules souches: des cellules à partir desquelles toutes les autres cellules se développent. Ce sont des cellules qui peuvent se transformer en n’importe quelles cellules.

Cognitif: ce qui concerne les processus de la pensée, tels que la mémoire, l’attention, la concentration et le jugement.

Compulsion : un très fort désir, difficile à contrôler, de vouloir faire quelque chose de manière répétitive.

Corps de Lewy: des rassemblement anormaux de protéines, nommées alpha-synucléine; retrouvées dans certaines régions du cerveau de personnes vivant avec la maladie de Parkinson.

DaTScan: un test d’imagerie qui est utilisé pour détecter comment la dopamine est transportée dans le cerveau; peut être utilisée pour différencier la maladie de Parkinson d’autres désordres du mouvement comme les tremblements essentiels.

Dégénérescence: un processus par lequel des cellules, comme les neurones, se détériorent, pour éventuellement mourir. 

Dopamine: un neurotransmetteur qui permet de contrôler les mouvements. Les niveaux de dopamine diminuent dans certaines régions du cerveau chez les personnes vivant avec la maladie de Parkinson.

Dysphagie: une difficulté à faire bouger la nourriture de la bouche à l’oesophage.

Dysfonction érectile: une incapacité à obtenir ou à maintenir une érection suffisante pour une relation sexuelle satisfaisante.

Dyskinésies: des mouvements involontaires des muscles liés à la prise prolongée de lévodopa.

Dystonie: des contractions musculaires involontaires et soutenues. 

Épisodes OFF:  des périodes pendant lesquelles les médicaments ne permettent pas un contrôle adéquat des symptômes.

Fluctuations motrices: des périodes de bien-être suivies de périodes de blocage ou de mouvements involontaires.

Gastrostomie: une intervention consistant à relier l’estomac à la peau par un orifice au travers duquel l’alimentation est délivrée.

Gène: un élément constitué de fragments d’ADN qui conditionne la transmission d’un caractère héréditaire.

Hyperphagie boulimique: un trouble alimentaire caractérisé par une surconsommation d’aliments.

Hypersexualité: un gros appétit sexuel; envies sexuelles fréquentes et intenses.

Hyposmie: une réduction de la capacité à sentir des odeurs.

Hypotension orthostatique: une diminution de la pression artérielle lors du passage de la position allongée ou assise, à la position debout.

Imagerie par résonance magnétique: une technique d’imagerie qui permet de visualiser la structure du cerveau.

Impulsivité: une tendance à agir sans réfléchir aux conséquences de ses actes.

Médicaments dopaminergiques: un type de médicaments qui vise à compenser le déficit en dopamine. 

Méthode d’Heimlich: une technique qui permet de libérer les voies respiratoires en cas d’étouffement.

Micrographie: une écriture plus petite et plus lente.

Mutation génétique: une modification de la séquence d’ADN d’une cellule qui peut apparaître spontanément, ou suite à l’exposition à une substance dangereuse. 

Neurologue: un médecin formé pour diagnostiquer et traiter les troubles neurologiques.

Neurones: des cellules qui composent le cerveau et qui y transmettent les messages.

Neurones dopaminergiques: des neurones qui produisent de la dopamine.

Neurotransmetteurs: des substances chimiques du cerveau qui permettent aux neurones de communiquer entre elles.

Pallidotomie: une chirurgie qui induit une lésion dans le globus pallidus, une région du cerveau, pour réduire les dystonies, un effet secondaire des médicaments de la maladie de Parkinson. 

Prestation de travail: une tâche physique ou intellectuelle convenue entre l’employeur et le salarié.

Proche aidant: une personne qui apporte des soins ou un accompagnement à une personne de son entourage ayant une incapacité.

Symptômes moteurs: des symptômes qui affectent principalement le mouvement.

Symptômes non-moteurs: des symptômes qui n’affectent pas principalement le mouvement.

Syndromes parkinsoniens: des troubles du mouvements qui ne sont pas la maladie de Parkinson, mais qui ont des symptômes qui y sont similaires, comme la rigidité et la lenteur des mouvements. 

Système nerveux: un système du corps humain qui comprend le cerveau, la moelle épinière et les nerfs.

Spécialiste des troubles du mouvement: un médecin, typiquement un neurologue, qui a suivi une formation spécifique pour diagnostiquer et traiter les troubles du mouvement, comme la maladie de Parkinson. 

Stimulation profonde du cerveau: une chirurgie qui permet l’implantation d’électrodes dans le cerveau et d’un stimulateur pour moduler les signaux anormaux du cerveau afin de réduire les symptômes de la maladie de Parkinson. 

Substance noire: une région du cerveau qui contient des neurones produisant de la dopamine. Lorsque regardé au microscope, cette région est noire, d’où son nom. La maladie de Parkinson crée un dégénérescence des neurones de la substance noire. 

Thalamotomie: une chirurgie qui induit une lésion dans le thalamus, une région du cerveau, pour réduire les tremblements causés par la Maladie de Parkinson. 

Thérapie cognitivo-comportementale: un type de psychothérapie utilisée pour traiter la dépression ou l’anxiété. Elle permet de remettre en question des pensées irréalistes et de les remplacer par des pensées plus sensées.

Thérapie génique: un type de traitement qui consiste à faire pénétrer des gènes dans les cellules d’un individu pour traiter une maladie.

Tremblements de repos: des tremblements qui ont lieu lorsque le partie du corps concernée est immobile; un symptôme typique de la maladie de Parkinson.

Tremblements essentiels: une condition neurologique dans laquelle le symptôme principal est le tremblement présent lors des mouvements. 

Trouble du mouvement: une condition neurologique qui affecte les mouvements.

Faites un don

Envie de tendre la main aux Québécois touchés par la maladie de Parkinson ?
Faites un don à notre organisme sans plus tarder.

  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.