fbpx Skip to content

Le freezing ou blocage de la marche

Le freezing est un blocage des jambes qui empêche de faire de nouveaux pas pendant la marche. Les personnes le décrivent habituellement comme une impression d’avoir les pieds collés au sol.

Le freezing est un blocage des jambes qui empêche de faire de nouveaux pas pendant la marche. Les personnes le décrivent habituellement comme une impression d’avoir les pieds collés au sol.

Ce blocage peut intervenir lorsque vous souhaitez commencer à marcher, pendant la marche ou quand vous vous retournez sur vous-même. Vous pouvez également être affecté lorsque vous effectuez des mouvements répétitifs, comme parler, écrire ou vous brosser les dents ou les cheveux.

Ces épisodes de freezing, qui n’affectent pas toutes les personnes, durent de quelques secondes à plusieurs minutes.

1/3 des personnes avec la maladie de Parkinson ont des épisodes de freezing.


Dans un stade précoce de la maladie: 27 %.
Dans un stade avancé : 79 %.
Plus d’hommes que de femmes.
DOI: 10.1016/j.apmr.2011.02.003

Au quotidien, les épisodes de freezing peuvent se produire à tout moment. Cependant, certaines circonstances sont particulièrement propices au déclenchement de ces phases :

  • Commencer à marcher,
  • Changer de direction,
  • Tourner sur soi-même,
  • Marcher vers un cadre de porte,
  • Entrer dans un ascenseur,
  • Marcher d’un type de surface à un autre (ex. tuiles à tapis, ou gazon à pavé),
  • Avoir une contrainte de temps (ex. traverser une intersection ou arriver à temps à un rendez-vous),
  • Être stressé,
  • Être dans une foule,
  • Faire quelque chose d’autre en même temps que marcher.

Les causes exactes du freezing sont inconnues. Il est cependant probable qu’il résulte d’une dégénérescence des parties du cerveau qui gèrent les automatismes associés à la marche.

Quand la marche se complexifie, comme par exemple dans les situations mentionnées ci-dessus, l’automatisation de la marche est interrompue et un épisode de freezing survient.

Si vous sentez que vos pieds sont cloués au sol et vous empêchent de marcher, vous faites probablement du freezing. Vous pourriez également percevoir les premiers signes de freezing tels qu’une hésitation à la marche plutôt qu’un blocage complet.

Le freezing est différent des épisodes off. Les phases de off correspondent à une diminution de l’effet de votre médication. Pendant ces phases, les personnes sont alors complètement incapables de bouger. Tous les mouvements sont alors bloqués, même ceux du haut du corps. Pendant les épisodes de freezing, c’est seulement la marche qui est affectée.

Les épisodes de freezing sont dérangeants et parfois anxiogènes. Ces épisodes ne doivent pas vous amener à réduire vos déplacements, ni à éviter certaines situations qui vous procurent du plaisir. Vous pouvez mettre en place plusieurs stratégies pour vous permettre de poursuivre vos activités quotidiennes.

Lorsque vous avez un épisode de freezing :

  1. ARRÊTEZ

    – calmez-vous et n’essayez surtout pas de combattre le freezing.

  2.  PENSEZ

    – quelle stratégie pourrais-je utiliser?

  3. AGISSEZ

    – exécutez la stratégie choisie en choisissant avec quel pied vous allez reprendre votre marche.

Stratégies visuelles

Regardez un objet sur le sol et imaginez-vous en train de passer par dessus en exagérant le mouvement.

  • Utilisez les lignes sur le sol, ou imaginez des lignes sur le sol, comme cible pour votre prochain pas.
  • Collez du ruban adhésif sur le sol aux endroits auxquels vous avez tendance à bloquer.
  • Commencez par imaginer des grands et longs pas, et ensuite tentez, de faire ces grands et longs pas.
  • Utilisez la lumière d’un laser comme cible devant vous pour guider votre prochain pas.

Stratégies auditives

Utilisez des rythmes qui vous permettent d’initier la marche ou de maintenir votre cadence.

  • Tapez dans vos mains au rythme d’une musique que vous appréciez.
  • Chantez ou sifflez pour créer un rythme.
  • Donnez-vous des commandes à haute voix (ex : “GO, GO” ou “1-2, 1-2”).
  • Agencez vos pas à un rythme créée par un métronome ou une chanson.

Stratégies de transfert de poids

  • Transférez votre poids d’une jambe à l’autre à quelques reprises.
  • Balancez la tête ou les épaules.
  • Faites un pas par l’arrière ou par le côté avant de continuer à marcher vers l’avant.
  • Marchez en levant les genoux haut (‘’marche militaire’’).

L’objectif de toutes ces stratégies est d’amener votre attention sur autre chose que votre freezing. N’essayez surtout pas de combattre le freezing, cela ne fera qu’allonger la durée de votre épisode!

Dans tous les cas, n’essayez pas de vous aider en attrapant des objets trop distants. Vous pourriez alors tomber.

L’activité physique quotidienne permet également de réduire les épisodes de freezing, d’entraîner votre équilibre et de maintenir votre capacité de marche.

Il n’existe pas de médicament pour traiter le freezing. Chez certaines personnes, les médicaments dopaminergiques pris pour la maladie de Parkinson (L-dopa) peuvent diminuer le freezing.

Parfois, l’anxiété de manquer l’horaire des médicaments et de tomber dans une période off peut également provoquer un épisode de freezing.

Le freezing est complètement involontaire. Brusquer la personne, s’impatienter ou dire des choses telles que ‘’allez’’ ou ‘’dépêche-toi’’ prolongent les épisodes de freezing.

Il faut plutôt attendre plusieurs secondes pour que la personne trouve et essaie une stratégie pour surmonter l’épisode. Si elle n’y arrive pas par elle-même, aidez-la. Par exemple, vous pouvez mettre votre pied devant elle pour que la personne l’enjambe ou vous pouvez utiliser un rythme sonore (ex. chanter, compter, dire ‘’droite, gauche, droite, gauche’’, taper dans les mains, etc.)

N’essayez pas de tirer la personne en avant, vous risqueriez de la faire tomber. Par contre, vous pouvez l’aider à faire des mouvements de transfert de poids d’une jambe à l’autre.

Les épisodes de freezing ont tendance à devenir plus fréquents avec la progression de la maladie de Parkinson à cause de la perte progressive d’efficacité de vos médicaments antiparkinsoniens.

Avec le temps, les épisodes sont de plus longue durée et les stratégies pour les vaincre deviennent moins efficaces.

Les épisodes de freezing peuvent alors entraîner des chutes. L’utilisation d’aide à la marche comme une canne ou un déambulateur peut alors devenir nécessaire pour assurer votre sécurité.

Témoignages

Articles recommandés

Regardez notre conférence en ligne : « Pourquoi certaines personnes vivent mieux que d’autres avec le Parkinson? ». […]
Obtenez une dose de grains entiers et de légumes avec cette salade de farro aux asperges et aux tomates. Mangez autrement avec Parkinson Québec. […]
Retrouvez-nous lors de ce symposium de recherche gratuit et en ligne afin de découvrir les travaux de recherche du Dr Philippe Huot qui ouvrent des portes à de nouvelles thérapies pour traiter la maladie de Parkinson. […]

Faites un don

Envie de tendre la main aux Québécois touchés par la maladie de Parkinson ?
Faites un don à notre organisme sans plus tarder.

  • This field is for validation purposes and should be left unchanged.