fbpx Skip to content

Anne Mc Isaac

Bonjour à tous

Sachez que par votre soutien à Parkinson Québec, vous contribuez à briser l’isolement des personnes qui vivent avec la maladie de Parkinson.

J’étais seule chez le neurologue lors de l’annonce du diagnostic. Ce fut un moment brutal, dépourvu de toute chaleur humaine. La réalité médicale me heurtait pour la première fois. À la sortie, un grand rideau s’est forgé devant moi. Je me sentais figée, tout en étant absolument consciente de mon état au point d’en paniquer. Isolée du monde entier qui est constamment sur le « speed » socialement, je me trouvais incapable de bouger.

J’avais peur, j’étais fâchée et bouleversée. Pourquoi moi ? Je me disais que je manquais de chance! Bien sûr, j’aurais pu rester clouée à mon lit, incapable de me motiver à faire les choses les plus simples; mais j’ai choisi de ne pas flancher, d’être de celles et ceux qui n’abandonnent pas.

Avec la maladie vient son lot d’interrogations : ma vie va-t-elle s’arrêter là ? Vais-je pouvoir vivre normalement ? Continuer de voir grandir mes enfants ? Les préoccupations financières font également surface. Tout devient insécurisant. Et on ne trouve pas toujours de réponses à ses questions. D’autant que l’on apprend que chaque « Parkinson » est unique, que chaque personne vit avec sa maladie différemment. Comment ne pas être complètement perdu ?

Je me suis alors réfugiée dans mes passions : la photographie et le yoga. C’est ce qui m’a permis de continuer, de ne pas broyer du noir et de me donner le pouvoir d’agir.

Mon mari, mes enfants, toute ma famille et mes amis sont toujours à mes côtés quoi qu’il arrive, pour que la vie puisse suivre son cours. Nous voulons profiter de chaque instant passé ensemble. Ce que j’espère le plus au fond de moi, c’est que cela ne change rien pour mes proches, que ma maladie ne les affecte pas autant que moi. Maintenir la communication et protéger les liens sont devenus mes priorités.

Au fil du temps, mon désir de partager avec la communauté de Parkinson Québec et de soutenir les autres personnes diagnostiquées grandit. J’aimerais leur tendre la main afin qu’elles se sentent entourées à leur tour, comme je le suis. C’est dans cet esprit que je vous invite tous à soutenir généreusement Parkinson Québec pour que personne n’ait à faire face à la maladie, seul.

En faisant un don à Parkinson Québec, vous pouvez m’aider à réaliser ce souhait. Merci de votre bienveillance.

Anne Mc Isaac

Faites un don

Envie de tendre la main aux Québécois touchés par la maladie de Parkinson ?
Faites un don à notre organisme sans plus tarder.

  • This field is for validation purposes and should be left unchanged.