fbpx Skip to content

Jean Olivier Lavallée

Bonjour

Une nouvelle réalité s’est installée graduellement. Depuis quelques années, j’avais pu l’observer : mes déplacements devenaient plus lents, je perdais l’équilibre, j’avais de la difficulté à écrire. Je pensais qu’il s’agissait peut-être de mon âge avancé, j’aurai 78 ans cette année. (rires!)

Après l’annonce du diagnostic de la maladie de Parkinson , la vie devient un peu plus difficile à chaque jour. De nouveaux symptômes apparaissent de façon régulière, autant de petits chocs qui viennent transformer mon quotidien.

La vie continue malgré les défis. Je me donne le pouvoir d’agir, à mon rythme. Il faut surtout que je continue à vivre normalement et que j’accepte de recevoir de l’aide, même si l’orgueil en prend un coup!

J’aimerais profiter de ce témoignage pour remercier celles et ceux qui me permettent d’aller à mon rythme, qui démontrent de la compréhension et de la tolérance.

Les incapacités ne sont pas toujours visibles. Comme moi, les personnes qui vivent avec la maladie de Parkinson peuvent avoir besoin de quelques minutes supplémentaires pour accomplir les simples gestes du quotidien. Par exemple, traverser la rue est tout un défi pour moi. Le bruit des klaxons résonne constamment dans ma tête. Le temps alloué entre chaque lumière n’est pas suffisant.

La peur d’être trop lent et la pression du regard des autres peuvent aggraver mes symptômes, rendant parfois les choses encore plus difficiles à réaliser.

Merci à Parkinson Québec de m’aider dans mes défis du quotidien et de sensibiliser les Québécois au Parkinson et à mieux leur faire comprendre nos symptômes. Je vous remercie de tout mon coeur!

Faites un don

Envie de tendre la main aux Québécois touchés par la maladie de Parkinson ?
Faites un don à notre organisme sans plus tarder.

  • This field is for validation purposes and should be left unchanged.