Skip to content

Troubles gastriques

Les troubles du système digestif sont parmi les plus communs et les plus pénibles rapportés par les personnes qui vivent avec la maladie de Parkinson.

La maladie de Parkinson ralentit la partie basse de votre digestif, ce qui peut causer de la constipation, mais également la partie haute (c-à-d. votre estomac) pour causer des nausées, des vomissements et des ballonnements. Ceux-ci peuvent provoquer de l’inconfort mais aussi avoir un impact sur votre nutrition.

Les nausées et les vomissements peuvent être associés à la prise de certains de vos médicaments antiparkinsoniens. Ceci est particulièrement possible lorsque vous commencez un nouveau traitement ou que vos doses sont augmentées de manière trop rapide.  

Les ballonnements peuvent être associés à une vidange trop lente de votre estomac. Ainsi, vous pourriez avoir une sensation de trop plein même en prenant des repas très légers. 

Plus du tiers des personnes qui vivent avec la maladie de Parkinson sont infectés par une bactérie qui vit dans l’estomac ou l’intestin grêle, Helicobacter pylori. Cette bactérie peut provoquer, dans l’ensemble de la population, des gastrites et des ulcères. Chez les personnes qui vivent avec la maladie de Parkinson, l’infection peut provoquer une aggravation des fluctuations motrices

Si ces troubles apparaissent de manière subite après l’introduction de nouveaux médicaments ou après une augmentation de dose, vous devez contacter votre neurologue pour obtenir un ajustement temporaire de vos médicaments. 

Votre neurologue pourrait également vous prescrire de la dompéridone (Motilium). C’est un médicament qui bloque les récepteurs de la dopamine situés dans la partie supérieure du système digestif. Cela entraîne un resserrement des muscles à l’entrée de l’estomac, une relaxation des muscles à la sortie de l’estomac et une contraction accentuée des muscles de l’estomac.

Si votre neurologue perçoit que vos fluctuations motrices sont très importantes, il peut vous demander de passer un test pour détecter la bactérie Helicobacter pylori.

Vous pouvez adopter certaines de ces mesures pour vous aider à calmer ces troubles gastriques :

  • Modifiez vos habitudes alimentaires en évitant les nourritures grasses et riches en huile, les sauces contenant de la crème. 
  • Essayez d’éviter les aliments acides ainsi que l’alcool et le café.
  • Prenez vos doses de lévodopa avec des collations qui ne contiennent pas de protéines (toast sans beurre, craquelins, banane, compote de pomme)
  • Évitez de prendre en même temps votre lévodopa et votre sélégiline ou rasagiline. La prise concomitante peut augmenter les effets de la lévodopa et donc, sa capacité à créer des nausées.

Témoignages

Articles recommandés

Avec l’entrée en vigueur de la réforme du régime de santé et sécurité au travail, le mercredi 6 octobre 2021, le gouvernement du Québec reconnaît formellement le lien entre les pesticides et la maladie de Parkinson. […]
Marie-Josée Couture, une résidente de l’Estrie, est la première gagnante de la loterie caritative de Loto Québec, Loto o suivant. […]
Découvrez les 3 témoignages inspirants de proches aidant(e)s: Lucille Lavoie, Mario Lalancette et Ginette Emond. […]

Faites un don

Envie de tendre la main aux Québécois touchés par la maladie de Parkinson ?
Faites un don à notre organisme sans plus tarder.

  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.